FEGUIFOOT : ELECTIONS : REPORT ILLEGAL A LA SAUVETTE

  Rien qu’à voir la tête de ce Koita dans la vidéo ci-dessous on sent que c’est un opportuniste cupide,un malfrat qui ressemble à ses 3 mentors, Antonio, Akoi et Moussa BINTOU. Un môme qui s’arrose le pouvoir qu’il n’a pas de reporter l’assemblée élective du 30 avril.Et de caler en 4 jours le délai de dépôt des candidatures ( du 2 au 6 avril ).
 Hors l’article 33, alinéa 5 des statuts de la fédération dispose : # LES CANDIDATURES DOIVENT ÊTRE ENVOYÉES AU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA FGF AU MOINS 30 JOURS AVANT LA TENUE DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE.LA LISTE OFFICIELLE DES CANDIDATS DOIT PARVENIR AUX MEMBRES DE LA FGF AVEC L’ORDRE DU JOUR DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE OU L’ÉLECTION DU COMITÉ EXÉCUTIF EST PRÉVUE.#
  Cet article des statuts,identique au 11 du code électoral ne limite pas le temps de dépôt de candidature à 4 jours comme  veut nous faire croire ce corrompu président marionnette Aboubacar Koita qui n’a qu’une seule obsession : RECYCLER ET VALIDER LA CANDIDATURE ILLÉGALE ET IRRECEVABLE DE SON MENTOR ANTONIO Souare. Le deal est deja scellé entre les 2 hommes avant l’assemblée extraordinaire du 31 mars, sous  le parrainage de Moussa Bintou Kaba,monsieur BTP de la fédération, membre du comité exécutif,candidat aussi inéligible de Souare au poste de 1er vice-président ( conflit d’intérêts art 19 du code fífa : Moussa Bintou rafle systématiquement, grâce à son protecteur Antonio, tous les travaux d’infrastructure de la fédération *centre technique de Nongo: stade annexe du 28 septembre;stade de Coleah;et tout dernièrement la clôture du siège de la fédération* ). Cet amateur corrompu Koita ne doit pas participer à l’examen des dossiers des candidats à l’élection du 30 avril. La seule qui est légale.Ceux des candidats qui ont vu leurs dossiers rejetés par le bras armé d’Antonio, Maurice Akoi ont l’obligation de les déposer maintenant au plutard le mardi,pour être soumis aux enquêtes d’habilitation de la commission d’éthique,condition incontournable pour les valider et qu’ils figurent sur la liste des candidats retenus à envoyer aux membres statutaires comme indiqué dans l’article 33;5 des statuts de la fédération. Dénoncer la situation de conflit d’intérêts de certains élus n’est pas synonyme de contester la validité de l’assemblée. L’assemblée du 31 est une assemblée régulièrement convoquée, qui a procédé à des élections. Unanimement les membres membres statutaires ont voté. Les commissions et leurs membres issus des urnes sont valides. Seulement ceux d’entre eux qui sont en situation de conflit d’intérêts sont à extirper du processus.Surtout pour la suite relative à l’élection régulière du 30 avril. Un constat d’huissier ne remplace pas un dossier d’un candidat. Un constat d’huissier ne permet pas une enquête d’habilitation. Un constat d’huissier ne permet pas à la commission électorale d’examiner la validité d’une candidature. Un constat d’huissier ne permet pas d’aller devant la commission électorale de recours en cas de contestation. Le candidat doit obligatoirement déposer ses dossiers au niveau du secrétariat général de la fédération conformément aux statuts et au code électoral.SANS DOSSIER,PAS DE CANDIDATURE.
  Si le secrétaire général Akoi, au service d’un seul homme Antonio a refusé de prendre les candidatures dans les délais statutaires le 29 mars, ce comportement répréhensible ne nous dispense nullement du dépôt des dossiers aujourd’hui. Par lettre recommandée de la poste est prévue par les statuts et le code électoral par exemple. NE PAS DÉPOSER DE DOSSIER EXCLU TOUT CANDIDAT AUX ÉLECTIONS DU 30 Avril. LA LOI EST DURE MAIS C’EST LA LOI.
  Les passions engendrées par les enjeux ne doivent pas nous écarter des règles.Les élections sont encadrées par les textes et nul n’a le droit de s’en écarter.
  A BON ENTENDEUR,SALUT !
      Assy Bah

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*